Max COUTY

Il commence la batterie à l'âge de 7 ans. Il se forme au sein de divers groupes en Normandie et sur Paris. Il est diplômé de l'école ATLA à Paris en 2003 en batterie et percussions. Il étudie au Mali et au Burkina les percussions et la kola depuis 2005. Nombreux concerts et enregistrements depuis 2004. Il donne des cours depuis 2006. Il intègre la Silembloc Compagnie en 2008.


  

Bertrand Chauchot

Parallèlement à une formation à l'UFR-STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) de Franche-Comté, il cultive une forme de dépendance : la pratique assidue et compulsive des équilibres sur les mains et la jonglerie. C'est au contact de professeurs émérites (stages répétés chez Monsieur Claude Victoria, stage de jonglerie auprès de Julien Clément, Laurent Cabrol ou encore Morgan Cosquet) et avec pas mal de travail personnel qu'il acquiert son vocabulaire. La création du "Cirque Autoblocant" en 2009 concrétise ses envies artistiques et lui permet d'assoir une confiance progressive en son travail et en son potentiel.


 

Audrey Bailly

Elle découvre le cirque pendant ses années de fac et cette discipline au carrefour de ses anciennes pratiques (théâtre, danse, musique), devient un de ses centres d'intérêts principaux. Aussi, elle le pratique (école de cirque de Besançon) et l'enseignera plus tard (option cirque du collège de Die). Après quelques travaux en jonglerie, c'est finalement vers les claquettes et le clown que s'orientent le travail et les recherches artistiques personnels. C'est donc au gré des stages et des rencontres qu'elle se forme au "swing pédestre" (Éric Scialo, Fabien Ruiz) et au Nez rouge (Caroline Obin, Sky). Et c'est à travers la 1ère création de la Silembloc Cie que le mélange se crée et trouve sa singularité. L'envie de poursuivre l'exploration de ce mélange se traduit par l'envie d'une nouvelle création…


  

Baptiste Heintz

En 2000, il arrête la mécanique automobile et en 2001 obtient le brevet d'Initiateur aux Atrs du Cirque (BIAC) à l'école "Graine de Cirque". De structures associatives en spectacles, il accroit son potentiel artistique… En 2003, il rejoint la formation professionnelle de l'École de cirque de Genève. En 2005, à coup de balle et de rebonds, prend vie un numéro solo : 'Le Va sans dire". Puis mise en piste de la Silembloc…